Linguisterie générale et autres menuiseries

Accueil > BABEL CIRCUS > On ne sait pas depuis quand

On ne sait pas depuis quand

 




4’11 - Lecture Nolwenn + extrait de "Hard to cry" The bewitched hands

 

On sait pas ce qui nous. Depuis quand. On sait pas quand. Ce qui. Ni comment.

On sait quand. Et quand. Mais pas quand finalement.

Précisément. On sait que. Et que. Surtout pas que. Surtout pas, non. Surtout pas quand. Sans savoir quoi. Sans savoir ce qui.

On sait ce qui nous. Oui. Ce qui nous. Oui. On sait. Ce qui nous. Oui. On sait depuis quand. Comment. Surtout que.

Surtout quand. Sans savoir on. Surtout pas non. Sur ce qui nous. Non. Sans savoir ce qui. On sait ce qui. Ce qui quand. Ce qui. Et quand. Oui ce qui nous. Quand. Surtout.

 

T’imagines pas. Dans combien de. Dans toutes les. Chaque fois que.
Quand je dans la. Tout l’espace le. Tout l’espace que. Sans savoir d’où.

 

Il arrive des saisons. Des changements de temps. Des jours passés avec. Des jours plus gros que. Des jours accumulés lentement. Harde. Petites bandes. Kilomètres.

Des visages. Des contacts. Du ravitaillement. Une poignée de phrases. Des renseignements saugrenus. Une certaine façon de penser à la barrière. Considérant la scène. Modestement lucide.

Il arrive des chevaux. Des verbes.

Les phrases épousent. Demandent. Retiennent ce qui semble, puis jaillissent.

Les jours se. Les jours deviennent. Le moindre geste. Sans qu’aucune parole jusqu’à ce qu’elles aient trouvé leur maison. Sans compter les tornades. Partout. Dans les buissons. Sifflent. Crachent. La terre est grise.

Je me suis installée. Coincées dans le. Ce grand espace balayé chaque jour. Je tente d’imaginer où.
Ce pays pratiquement inhabitable. Ces énormes distances. A sortir un veau coincé dans le ventre de sa mère. Aiguillonné par l’orage. De là vient. File a travers. Se cache à la pleine rejaillit à la fraîche.

écrit ou proposé par Nolwenn Euzen mise en ligne le samedi 23 mars 2013