Linguisterie générale et autres menuiseries

Accueil > DES PAROLES ET DES PLANS > Comment réussir un poème

Comment réussir un poème

poème comme de la parole improvisé en vers plat

je lis le discours d’un grand poète objectiviste sur la composition
du poème
peu importe vraiment qu’il s’agisse de Charles Reznikoff
je sais que je vais commencer par rater ce poème
en espérant trop vivement le réussir

je me convaincs qu’abandonner tout espoir
est la meilleure manière de ne pas échouer
qu’il me restera quelque chose à dire même si j’oublie
de réussir

c’est peut-être ça s’oublier
(l’oubli de soi-même)
faire confiance au poème pour qu’il réussisse
sans nous
(avec le minimum)

si la question reste alors
que faire de nous
(comprendre "notre subjectivité")

c’est là que le poème devient dangereux
il ne nous aura pas emmené
là où nous voulions aller

nous ratons une fois de plus
corrigeons
une chose est sûre
nous seul décidons

le conflit éclate
rien n’a encore été écrit
heureusement

quand la pression est à son comble
il n’est plus question
d’écrire quoi que ce soit

seule la rage compte
sur la page encore vide
la coupe est pleine

coupe
enfin un objet
pour le poème

écrit ou proposé par Nolwenn Euzen mise en ligne le dimanche 8 novembre 2015