Linguisterie générale et autres menuiseries

Accueil > BABEL CIRCUS > Succès non répertoriés dans ses friches

Succès non répertoriés dans ses friches

Celui qui crache par terre, qui cogne sur sa route le plastique de trop vieilles poubelles, celui qui monte la grille après l’orage pour éventrer ce goût sombre de gazinière, celui qui stase en lieu stérile au sortir du périphérique, celui qui hait la tablée des maisons installées, qui vit la ville à l’égout partout - et c’est à même l’épisode traversé, les artères biographiques, les séismes... Celui qui visite son bassin maternel usé des accidents sévères, celui qui garde l’émeute, les cornes sauvages, les fontes, les grandes soifs monétaires, les latitudes anonymes, les dépôts solitaires où gisent ses fables, les néons ternes, les grands halls où s’émiettent ses rêves, celui qui rode dans les situations, friable ; épingle la lueur sous sa cornée de velours ; celui qui serpente le trouble des grands tout de suite fauves, luxe sous les ronces comme des succès non répertoriés dans ses friches.

Atelier d’écriture : festival du livre insulaire
Ile d’ Ouessant, août 2010
3ème jour / à partir d’un extrait de Saint John Perse

écrit ou proposé par Nolwenn Euzen mise en ligne le lundi 18 mars 2013